Interview de Marion du blog Mangue Coco

Interview de Marion du blog Mangue Coco

 
Voice la toute première interview de ce blog, j’ai eu envie de vous présenter quelqu’un qui est comme vous et moi. Une autodidacte du web. Avec son oeil d’artiste avisée, Marion tient un blog d’illustrations toutes plus belles les unes que les autres. C’est une personne inspirante et j’espère qu’elle vous donnera l’envie d’avancer dans notre passion commune. Comme se fut le cas pour moi !

Bonjour à toi Marion ! Pour ceux et celles qui ne te connaissent pas, est-ce que tu peux te présenter ?

Bonjour à toutes et à tous ! Je m’appelle Marion, j’ai 26 ans et depuis début 2017 je tiens un blog qui s’appelle Mangue Coco. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un blog où je parle entre autres de blogging et de graphisme ! (Cherchez l’erreur). J’y poste également quelques illustrations de ma création, comme des fonds d’écrans ou des calendriers à imprimer.

Sur ton blog, Mangue Coco, tu proposes des illustrations et des conseils graphisme pour les blogueuses est-ce que tu peux nous en dire plus ?

Avant toute chose, je ne prétends pas être une experte en la matière, loin de là même. Il s’agit d’une activité que je fais en loisir depuis un certain temps, et qui me procure une réelle satisfaction. C’est donc principalement cette joie et cet engouement pour le graphisme que je cherche à transmettre au travers de ce blog. S’il m’arrive de dispenser quelques conseils dans la sphère du blogging, cela s’adresse surtout aux grands débutants, comme un hommage aux tutoriaux qui m’ont moi-même aidée aux tous débuts ! 🙂

Parles-nous de ton parcours professionnel jusqu’à maintenant !

C’est un parcours en dents de scie, comme tu pourras le constater !

Il faut savoir que j’ai découvert les logiciels et les forums de graphisme à l’âge de 13 ans. C’est à cette époque que j’ai commencé à utiliser Photoshop et cie. Cela m’a énormément plu, et j’ai eu envie de me diriger vers des études d’art pour pouvoir ensuite me spécialiser dans l’infographie. Mais le coût des études m’a rebutée, et pour finir je suis tombée sur une conseillère d’orientation qui m’a convaincue que le métier était bouché. J’ai donc préféré des études plus classiques et moins coûteuses. Après un bac L, je me suis dirigée vers une licence LEA (langues). Puis en milieu de parcours, une situation familiale un peu compliquée me fait abandonner cette licence. Je me tourne alors vers une formation en alternance pour avoir malgré tout un diplôme tout en ayant un salaire à côté, et je choisis un BTS commerce international. J’obtiens mon diplôme, puis je déménage à plusieurs reprises, et j’entame alors la longue route des “petits boulots alimentaires” : usine, restauration, grande distribution… au final, je n’ai pas trouvé d’emploi dans le secteur où j’ai étudié, et aujourd’hui j’ai envie de reprendre une formation en webdesign pour retourner à mon premier amour : le graphisme ! Conclusion les enfants : méfiez-vous de ce que vous disent les conseillères d’orientation ! 😉

Quel est ton rapport au graphisme aujourd’hui ?

A mon entrée en faculté, j’ai délaissé le graphisme pour me concentrer sur mes études. Il y a donc eu une période de plusieurs années où je n’ai pas utilisé d’ordinateur. Entre temps, j’ai eu une relation amoureuse qui ne s’est pas très bien terminée. C’est pour évacuer cette histoire de mon esprit que l’envie de créer s’est manifestée à nouveau. J’ai donc acheté un nouvel ordinateur, et j’ai recommencé à m’entraîner. Puis j’ai créé Mangue Coco, et j’ai commencé à y poster mes petites créations tout en participant à une communauté virtuelle, qu’on appelle affectueusement, je crois, “la blogosphère”.

Je dirais donc qu’à ce jour, c’est précisément le graphisme au sein du web qui m’a permis de m’épanouir, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai envie d’en faire mon métier.

Si tu devais choisir entre métier du web et métier du design, quel serait ton choix ?

Je pense que nos réflexions sont assez similaires à ce sujet, puisqu’il s’agit d’un mélange des deux 🙂 Comme tu le sais, je me dirige à présent vers une formation en webdesign. Il faut donc prendre le meilleur des deux mondes : savoir utiliser les langages du web mais aussi les outils du graphisme. La principale difficulté est d’obtenir une réelle expertise aussi bien dans l’un ou l’autre domaine. Mais je crois que c’est un équilibre idéal pour les personnes ambivalentes dont je suis : j’ai envie de laisser la part belle à la créativité, tout en l’inscrivant dans un cadre logique et structuré.

J’aime parler des autodidactes du web, et tu en es une, félicitations ! Est-ce que tu aurais des conseils à donner à ceux qui nous lisent, et qui aimeraient se lancer dans un de tes domaines de prédilection ?

Merci beaucoup ! Je ne suis pas sûre qu’on puisse me qualifier d’autodidacte au sens littéral du terme, car j’ai consulté de nombreux tutoriels en ligne pour apprendre à faire certaines choses, ce n’était donc pas un apprentissage entièrement indépendant. Il reste bien sûr une partie d’exploration personnelle, mais d’après les témoignages que j’ai eu de personnes beaucoup plus qualifiées que moi, je crois qu’aussi bien professionnels qu’amateurs doivent en passer par là pour progresser. Cela dit, j’imagine que par “autodidacte” on pense surtout à l’initiative personnelle, par opposition à l’apprentissage en école.

Je pense que pour s’améliorer dans un domaine, il faut avant tout lui manifester de l’intérêt, et ne pas avoir peur de sacrifier un peu de son temps pour apprendre. Avec le recul, voici la plus grande erreur que j’ai faite en apprenant seule : je me suis concentrée uniquement sur les techniques qui m’intéressaient, sans forcément chercher à connaître les bases. C’est dommage car quand on s’intéresse enfin au reste, il faut parfois repartir sur l’apprentissage des bases avant de pouvoir revenir plus loin. Cela me fait penser à l’exemple des trois petits cochons : les deux premiers, voulant aller trop vite, construisent des maisons certes fonctionnelles, mais fragiles. Le troisième au contraire, comprend qu’il faut prendre le temps de construire les fondations de sa maison pour la consolider et la protéger des failles extérieures.

Et je pense que dans n’importe quelle domaine, on peut appliquer cette même logique : il faut avoir des bases solides avant d’essayer de construire une belle et grande maison. 🙂

Par chance, l’arrivée d’internet nous a permis de démocratiser peu à peu l’apprentissage et de rendre accessibles la plupart de ces savoirs, notamment en ce qui concerne les compétences du web. Je conseillerais donc à ceux qui veulent approfondir leurs connaissances dans un domaine d’utiliser tous les outils qui leur semblent adéquats (ouvrages, applications mobiles, sites internet, etc), d’être réguliers dans leur apprentissage mais surtout patients. Patients, et humbles, car on continue d’apprendre tout au long de sa vie, et comme l’a dit Socrate : “Je sais que je ne sais rien”. 🙂

Est-ce que tu as des idées, des nouveaux projets que tu prépares pour les semaines à venir, que tu aimerai nous faire partager ici ?

Pour être parfaitement honnête, je suis en ce moment dans une optique d’apprentissage et de recherche de formation, c’est donc l’activité qui me prend le plus de temps en ce moment. Je ne compte pas pour autant mettre le blog en stand-by, et à vrai dire j’espère pouvoir proposer quelques petites créations à imprimer pour les fêtes de Noël ! 🙂

Je remercie avec Marion pour avoir eu la gentillesse d’accepter cette interview à laquelle elle a dit oui immédiatement ! Je vous invite chaleureusement à aller sur son blog et à la suivre sur ses réseaux sociaux. Vous ne serez pas déçu, je peux vous le garantir !

Son blog : https://mangue-coco.com/
Instagram : https://www.instagram.com/mangue.coco/
Pinterest : https://www.pinterest.fr/MangueCoc0/
Facebook :  https://www.facebook.com/MangueCocoBlog/

Interview de Marion du blog Mangue Coco

Et si vous en parliez :